AccueilFAQMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Serpentards a l'infirmerie.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Claire Colins
Serpentard
avatar
Messages : 96
Date d'inscription : 03/11/2012
Age : 18

MessageSujet: Serpentards a l'infirmerie.    Mar 12 Nov - 19:36

Après avoir monter les escaliers avec difficultés nous somme enfin arriver a l'infirmerie Perline était de plus en plus mal au point, Mme Pomfresh pris de suite Perline et lui donne des médicaments.
Elle s'était endormie, et j'attendais qu'elle se réveille. J'étais assise sur une chaise a côté de son lit, j'avais déposé un paquet de dragées surprise a côté de sa table de chevet.
J'avais un livre dans les mains et je le lisait en attendant que Perline se réveille. Je n'avais pas pu rejoindre Léa dans le parc et j'espère qu'elle ne m'en voulait pas. Je regardais ma montre, cela faisait un moment qu'elle dormait. Je retourna a ma lecture.
Quelques instant plus tard Perline se réveillait.
Elle avait du mal a ouvrir les yeux, mais réussi tout de même a les ouvrir quelques secondes plus tard. Elle plissa des yeux et me demanda :

- Qu'est ce que tu fais la, Colins? me dit Perline d'une voix faible.

Je me retournai vers elle, elle s'était réveiller, enfin. Je souriais. Elle avait dormis un bon moment.

- Et bien, j'attendais que tu te réveille en fait. Comment tu vas?


Dernière édition par Claire Colins le Dim 24 Nov - 16:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Perline N. Lanoe
Serpentard Préfète
avatar
Messages : 176
Date d'inscription : 26/04/2013
Age : 20
Localisation : Cachée pour fumer.

MessageSujet: Re: Serpentards a l'infirmerie.    Mar 12 Nov - 22:00

J'ouvris les yeux avec difficulté certes, ils papillonnaient. Je me demandais combien de temps je dormais. Je tourna la tête et plissa les yeux. Claire était à mon chevet en train de lire un livre. Je me demandais ce qu'elle faisait là.

- Qu'est ce que tu fais la, Colins?

J'entendis ma voix enrouée, cassée, bref, faible. C'était ridicule. Claire me sourit.

- Et bien, j'attendais que tu te réveille en fait. Comment tu vas?

Attendez. Elle est vraiment restée jusqu'à mon réveil? Si j'avais été à sa place (et si j'avais pris l’initiative de l'accompagner déjà) je l'aurais déposée et je serais vite partis à mes autres occupations. J'en fut pour le moins étonnée.

-Ah. Bah un peu mieux mais c'est pas ça. Tu peux y aller tu sais. Inutile de rester là ça te fais perdre du temps pour rien. Je n'ai rien à te dire.

-Un simple merci n'aurais pas été de refus...

Je refermais mes yeux. Je me souvenais l'avoir déjà remercié de m'avoir accompagné, pourquoi devrais-je lui répéter? Déjà que ça m'étais sortis de la bouche. Je me relevais un peu et la regarda.

-Tu sais bien que ce n'est pas mon genre. Tu l'as dis toi même, on ne peut pas me changer. Oh des dragées!

Je pris le paquet dans mes mains puis le reposa après réflexion.

-J'en mangerais plus tard. Mais tu peux en piquer si tu veux. Après tout, j'imagine que c'est toi qui les a payé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claire Colins
Serpentard
avatar
Messages : 96
Date d'inscription : 03/11/2012
Age : 18

MessageSujet: Re: Serpentards a l'infirmerie.    Jeu 14 Nov - 19:07

-Tu sais bien que ce n'est pas mon genre. Tu l'as dis toi même, on ne peut pas me changer. Oh des dragées!

C'est vrai que je le savais bien et je ne m'attendais pas a un grand discours pour me remercier, mais bon, peut etre qu'au fond j'espérais qu'elle soit un peu plus aimable avec moi, j'en espérait trop sûrement.
Elle prit le paquet de dragées entre ses mains et le reposa quelques secondes plus tard.

-J'en mangerais plus tard. Mais tu peux en piquer si tu veux. Après tout, j'imagine que c'est toi qui les a payé.

Je pris a mon tour le paquet de dragées et en pris un.
Je grimaça, ce goût, infect.

- Poubelle.... dit je avec dégoût.

Perline ne me répondit pas mais ce contenta juste de sourire.

- Tu n'es pas obliger de rester avec moi ici tu sais, tu peux partir si tu veux. elle marqua une pose et repris - je peux rester seule tu sais, je suis une grande fille.

[color=#99cc99] - Ca ne me dérange pas de rester là. Mais si tu préfère rester seule... Je peux partir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Perline N. Lanoe
Serpentard Préfète
avatar
Messages : 176
Date d'inscription : 26/04/2013
Age : 20
Localisation : Cachée pour fumer.

MessageSujet: Re: Serpentards a l'infirmerie.    Dim 17 Nov - 0:53

- Ca ne me dérange pas de rester là. Mais si tu préfère rester seule... Je peux partir...

Je ne répondis pas, regardant ailleurs. Elle se leva donc en soupirant et commença à s'en aller lentement. Je pris un dragée et ferma les yeux. Pomme. Mon goût favoris. Claire n'était pas encore sortis. Une chose m'intriguais chez elle. Déjà, encore une fille qui la jouait les "si tu as besoin d'aide, Perle, je serais là." ça me bloquait un peu, j'aimais pas ce genre de fille. Mais d'un autre, je me demandais si elle été influençable. Si c'étais le cas, peut être que je pourrais la changer, l'utiliser même. Si elle était naïve...

-Hep! Colins!

Elle se retourna, je lui fis signe de s'approcher de moi de la main. Lorsqu'elle fut presque arrivée à mon lit je repris un dragée, puis le recracha. Gout vomi.

-Beurk. Gout Gryffondor. Lui dis-je d'un air de dégout. Claire rigola faiblement. Je lui souris et repris. Dis moi Colins, pourquoi avoir un jour voulut trainer avec des chats? Honnêtement malgré tes airs de "je veux t'aider car je suis une fille adorable", il dois sans doute y avoir l'âme d'une vraie Serpentard enfouie dans toi. Sinon le choixpeau ne t'y aurais pas envoyé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claire Colins
Serpentard
avatar
Messages : 96
Date d'inscription : 03/11/2012
Age : 18

MessageSujet: Re: Serpentards a l'infirmerie.    Dim 17 Nov - 18:59

Je m'apprêtais a partir lorsque Perline me fit signe de venir, je m'approcha d'elle, elle prit un dragées surprise et le recracha immédiatement.

-Beurk. Gout Gryffondor. Me dit Perline d'un air de dégout. Je rigola faiblement. Elle me souris et repris. Dis moi Colins, pourquoi avoir un jour voulut trainer avec des chats? Honnêtement malgré tes airs de "je veux t'aider car je suis une fille adorable", il dois sans doute y avoir l'âme d'une vraie Serpentard enfouie dans toi. Sinon le choixpeau ne t'y aurais pas envoyé.

- En fait, Lièvine et moi nous nous sommes connues bien avant Poudlard. Nous étions très proches lors de notre enfance. Lors de la répartition dans les maisons, moi je suis aller dans ma maison favorite : Serpentard. Et elle chez les Gryffondors. Après sa, durant toutes ces années elle m'a suivit partout, jusqu'au jour de notre dispute. Et franchement je me sens mieux sans elle.

Ouah... C'est moi qui venait de dire sa. Moi ? A propos de Lièvine. J'eu un sentiment bizarre juste apres avoir fini ma phrases. Un sentiments de soulagement. Est ce que ce que je venais de dire je le pensais vraiment ou est ce que c'était juste sur le coup ?

Perline me regardais toujours et eu un sourire sur le coin de ses lèvres a la fin de ma phrase.

(je mettrais les couleurs plus tard)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Perline N. Lanoe
Serpentard Préfète
avatar
Messages : 176
Date d'inscription : 26/04/2013
Age : 20
Localisation : Cachée pour fumer.

MessageSujet: Re: Serpentards a l'infirmerie.    Dim 17 Nov - 19:20

- En fait, Lièvine et moi nous nous sommes connues bien avant Poudlard. Nous étions très proches lors de notre enfance. Lors de la répartition dans les maisons, moi je suis aller dans ma maison favorite : Serpentard. Et elle chez les Gryffondors. Après sa, durant toutes ces années elle m'a suivit partout, jusqu'au jour de notre dispute. Et franchement je me sens mieux sans elle.

J'eu un léger sourire en coin. Je savais quoi dire je la fixer droit dans les yeux et lui balança:

-Elle t'as suivit partout, dis-tu? Je me mis à rire. Ma pauvre petite, si tu savais ce qu'on voyait de vous deux. Que c'était toujours toi qui rester derrière elle, dans son ombre, n'osant s'imposer. Toujours elle qui était mise en valeur, plus de chance auprès des garçons comparé à toi, toujours là a jouer sa gentille petite fille alors qu'au fond, -comme toute les gryffondors- c'est une garce pour qui tu ne servais que de faire-valoir.

J'avais mentis sur toute la ligne, lorsque je les voyais ensemble la seule chose à laquelle je pensais c'étais "sale traître-à-ton-sang" mais le visage de Claire se submergea de dégoût. Était-ce pour moi, ou parce qu'elle réalisait qu'elle c'était faites humiliée? Je n'en savais rien, mais un large sourire apparus sur mon visage.

-Bah qu'est-ce qu'il y a Claire? On se prend une bonne gifle dans la figure? Il y a de quoi détester ces minous, pas vrai? Tu n'as même pas à être jalouse d'elle parce que dans leur maison, ils sont tous pourris à l'intérieur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claire Colins
Serpentard
avatar
Messages : 96
Date d'inscription : 03/11/2012
Age : 18

MessageSujet: Re: Serpentards a l'infirmerie.    Dim 17 Nov - 20:59

-Elle t'as suivit partout, dis-tu? Elle se me mis à rire. Ma pauvre petite, si tu savais ce qu'on voyait de vous deux. Que c'était toujours toi qui rester derrière elle, dans son ombre, n'osant s'imposer. Toujours elle qui était mise en valeur, plus de chance auprès des garçons comparé à toi, toujours là a jouer sa gentille petite fille alors qu'au fond, -comme toute les gryffondors- c'est une garce pour qui tu ne servais que de faire-valoir.

J'avais juste envie de lui dire que c'était la même pour elle et Eléa. La preuve, Eléa a réussis a se faire des nouveaux amis, alors que elle, personne. Elle refusait toute compagnie, tant pis pour elle. Je ne répondis pas a ses dernières paroles.

-Bah qu'est-ce qu'il y a Claire? On se prend une bonne gifle dans la figure? Il y a de quoi détester ces minous, pas vrai? Tu n'as même pas à être jalouse d'elle parce que dans leur maison, ils sont tous pourris à l'intérieur.

- A quoi sa te sert de me rabaisser. Sa t'as apporter quoi de plus? Rien. Tu vois, a force de remballer les gens comme tu le fais tout le temps y aura plus personne pour toi. A oui, pardon il n'y a deja plus personne depuis que tu as perdu ta très chère et grande amie.
D'ailleurs elle se débrouille mieux que toi niveau socialisation. Tu vois, moi aussi je peux jouer a la garce comme tu le fais si bien.Tu la vois maintenant mon âme de Serpentard ressortir ou tu en veux plus? Et qu'est ce que tu vas me répondre? Que tu t'en fiche d'Elea, tu vas vouloir me mettre une retenue parce que j'ai été "insolente" ou tu vas faire comme si sa ne t'atteignait pas, change un peu de disque Perline.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Perline N. Lanoe
Serpentard Préfète
avatar
Messages : 176
Date d'inscription : 26/04/2013
Age : 20
Localisation : Cachée pour fumer.

MessageSujet: Re: Serpentards a l'infirmerie.    Dim 17 Nov - 21:30

-Et qu'est ce que tu vas me répondre? Que tu t'en fiche d'Elea, tu vas vouloir me mettre une retenue parce que j'ai été "insolente" ou tu vas faire comme si sa ne t'atteignait pas, change un peu de disque Perline.

Je ne cessais pas de sourire, même lorsqu'elle me parlai d'Eléa, ça ne me faisait ni chaud ni froid maintenant, je crois que j'avais tellement rabaisser des personnes quand on me parlait d'elle, que maintenant je rigolai en entendant son prénom. Je crois que j'avais réussis à provoquer Claire assez pour qu'elle puisse me balancer ces vacheries à la figure. Bien sur ça ne m'atteignais à peine. Je me redressa, et la regarda dans ses yeux qui me lançaient des éclairs.

-Je ne te rabaisse pas Colins, enfin si un peu, mais je veux te faire réagir. Vu tout ce que tu viens de me dire, ça prouve que tu as un certain caractère, alors pose toi cette question: pourquoi ne t'en ai-tu pas servis pour t'imposer auprès de Lièvine? La différence entre ma relation avec Eléa et la tienne avec Lièvine, c'est que de mon côté, lorsque l'une faisait quelque chose qui ne lui plaisait pas, l'autre s'imposait. Toi tu te laissait marcher sur les pieds. Ensuite, après notre dispute, je n'ai pas vraiment chercher à me faire des amis, des fois il vaut mieux être seule que mal accompagné. Tu n'es pas d'accord? Ne viens-tu pas de me dire que tu te sentais beaucoup mieux sans elle? Je repris mon souffle puis lui tendis le paquet de dragée. Un dragée?

Elle ne bougea pas, me foudroyant du regard. Quant à moi je reposai tranquillement le paquet sur ma table de chevet et commença à regarder mes ongles.

-Je t'ai dis ça pour te faire réfléchir, Colins. Tu vaut mieux qu'elle, et ça je sais que tu le sais. Je te le fais juste réaliser. Tu devrais arrêter de fréquenter ces chats. Tu aura une meilleure réputation, crois-moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claire Colins
Serpentard
avatar
Messages : 96
Date d'inscription : 03/11/2012
Age : 18

MessageSujet: Re: Serpentards a l'infirmerie.    Mer 20 Nov - 13:37

-Je ne te rabaisse pas Colins, enfin si un peu, mais je veux te faire réagir. Vu tout ce que tu viens de me dire, ça prouve que tu as un certain caractère, alors pose toi cette question: pourquoi ne t'en ai-tu pas servis pour t'imposer auprès de Lièvine? La différence entre ma relation avec Eléa et la tienne avec Lièvine, c'est que de mon côté, lorsque l'une faisait quelque chose qui ne lui plaisait pas, l'autre s'imposait. Toi tu te laissait marcher sur les pieds. Ensuite, après notre dispute, je n'ai pas vraiment chercher à me faire des amis, des fois il vaut mieux être seule que mal accompagné. Tu n'es pas d'accord? Ne viens-tu pas de me dire que tu te sentais beaucoup mieux sans elle? Elle me tendis le paquet de dragée. Un dragée?

Je ne bougeai pas. Je ne répondis pas. j'étais encore très énervée de ce qu'elle m'avais dit avant. Mais ces phrases me faisait réfléchir ; c'est vrai, Lièvine décidait toujours de tout. C'est une des raisons pour laquel nous nous sommes disputer, parce que j'en pouvait plus qu'elle décide de tout. Perline reposa le paquet de dragées sur sa table de chevet.

-Je t'ai dis ça pour te faire réfléchir, Colins. Tu vaut mieux qu'elle, et ça je sais que tu le sais. Je te le fais juste réaliser. Tu devrais arrêter de fréquenter ces chats. Tu aura une meilleure réputation, crois-moi.

- C'est facile a dire. Mais tu vois, disons que je ne sais plus qui fréquenter maintenant. Et la solitude disons que je n'apprécie pas vraiment ça...

Je m'approcha de son lit et m'assis au bord de celui-ci.

- Comment tu fais toi, pour arriver a rester la plus part du temps seule ? Sa ne te manque pas toi ? Une personne a qui pouvoir tout raconter sans aucune gêne ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Perline N. Lanoe
Serpentard Préfète
avatar
Messages : 176
Date d'inscription : 26/04/2013
Age : 20
Localisation : Cachée pour fumer.

MessageSujet: Re: Serpentards a l'infirmerie.    Mer 20 Nov - 17:43

- Comment tu fais toi, pour arriver a rester la plus part du temps seule ? Sa ne te manque pas toi ? Une personne a qui pouvoir tout raconter sans aucune gêne ? 

-Je ne fais confiance qu'à moi même, Eléa je ne sais même pas si je peut lui faire confiance maintenant. C'est tellement dure de se remettre à faire confiance à quelqu'un en si peu de temps. 

Je remontai me genoux et appuya mon menton sur ceux-ci. Je ne ressentais pas le besoin de me confier à quelqu'un à vrai dire. Sinon je pense que j'aurais déjà explosé. De plus, je n'avais pas grand chose à dire. Si ce n'est qu'Eléa avait une marque, mais je garderais ce secret jusqu'au tombeau.

-Et puis je n'attire aucune sympathie. Et je ne cherche pas à être apprécié...

- Mais pourquoi?

-J'aime être crainte, que tout le monde se taisent et me regarde quand je passe, avoir toute l'attention, que personne viennent me casser les pieds. Mis à part pour me poser des questions sur le règlement du château, ou de l'aide ou...enfin tout ce à quoi répond mon rôle de préfète. 

Je repris un dragée et ne savoura même pas l'arôme de cannelle.

-Pour te répondre, Colins, je n'ai besoin de personne. Mais c'est dans mon caractère, comment je fais pour supporter ça, ça ne se pose pas. Je suis comme ça. La solitude ne me fais pas peur. Point barre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claire Colins
Serpentard
avatar
Messages : 96
Date d'inscription : 03/11/2012
Age : 18

MessageSujet: Re: Serpentards a l'infirmerie.    Ven 22 Nov - 18:40

-Pour te répondre, Colins, je n'ai besoin de personne. Mais c'est dans mon caractère, comment je fais pour supporter ça, ça ne se pose pas. Je suis comme ça. La solitude ne me fais pas peur. Point barre.

Comment elle fait pour n'avoir besoins de personne? Sa me manquerait moi de n'avoir personne a qui tout raconter, qui je pourrais appeler n'importe quand, à qui faire des câlins, avoir une vrai amie quoi.

- Et bien, tu as beaucoup de chance.

Je pris un dragée et le savoura : goût fraise, délicieux. Je regarda Perline, elle avait l'air pensive. Je regarda ma montre qui était sur mon bras droit.

- Déjà ? Bon, je suis désolé Perline mais je vais devoir te laisser. A bientôt !

Je me dégagea du lit et partis en direction de la porte mais Perline m'interpella avant que je sorte de la salle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Perline N. Lanoe
Serpentard Préfète
avatar
Messages : 176
Date d'inscription : 26/04/2013
Age : 20
Localisation : Cachée pour fumer.

MessageSujet: Re: Serpentards a l'infirmerie.    Sam 23 Nov - 10:13

Je regardais Claire se diriger vers la sortie, me laissant seule avec mes pensée. Je savais que cette fille avait un vrai potentiel de Serpentard, mais était encore trop dépendante des autres et se cacher son caractère, je n'ai vu qu'à peine quelques étincelles du feu de rage qu'elle pouvait exploiter. Je ne l'appréciais certes pas, mais quelque chose me disait que je pouvais l'exploiter. Donc autant jouer la gentille avec elle, si c'est ça qu'elle cherche. Si elle avait tant besoin de quelqu'un à qui parler et si elle continuait à se laisser marcher sur les pieds. Non seulement si je l'utilise je pourrais la forger à avoir un caractère des plus fort, et en plus si je la laisse tomber juste après elle n'aura plus confiance en personne et n'aura pas de mal a rejoindre le camps du "mal" si on peut dire. Celui du seigneur du ténèbres si il refait surface. Je sortis la carte de l'hypocrisie.

-Colins! L’interpellais-je. Elle se retourna vers moi juste avant de partir, je lui souris.

-Merci pour ce que tu as fais. Mais ne le répète à personne. Merci Claire.

Après quoi, je m’allongeais sur le lit de l'infirmerie, me mis sur le côté et ferma les yeux. Une bonne sieste me semblait nécessaire. J'avais terriblement mal au crâne. J'aurais tout donné pour que ce soit Eléa qui soit à mon chevet tout le long...Elle au moins, serais resté. Qu'importe le prix à payer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kieran O'Shane
Serdaigle
avatar
Messages : 107
Date d'inscription : 17/11/2013
Age : 21

MessageSujet: Re: Serpentards a l'infirmerie.    Sam 23 Nov - 18:53

Je parcourais les couloirs en sifflotant. C'était une belle journée. Le froid avait quelque chose de vivifiant. Arrivant à la porte de l'infirmerie, je toquai.
Mme Pomfresh vint m'ouvrir.
- Bonjour, en quoi puis-je t'aider ?
- Oh, ne vous en faites pas pour moi, je viens prendre des nouvelles d'une amie. On m'a dit qu'elle allait mal...

- De qui parles-tu ?
- Perline.

Elle sembla ne pas comprendre.
- La préfète de Serpentard.

- Ah, bien sûr ! Melle Lanoe ! Venez par ici, mais ne la brusquez pas trop je vous prie, elle est encore faible.

Je m'avançai vers le lit indiqué. Je ne voyais pas son visage, elle était dos à moi.
- Perle ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Perline N. Lanoe
Serpentard Préfète
avatar
Messages : 176
Date d'inscription : 26/04/2013
Age : 20
Localisation : Cachée pour fumer.

MessageSujet: Re: Serpentards a l'infirmerie.    Sam 23 Nov - 20:58

J'avais sept ans. J'étais avec ma mère, dans mon village. Je me promenais avec elle, je courais devant puis donna un coup de pied au lièvre qui traversa. Il détala a une grande vitesse. Ma mère se mit à mon gronder. "Tu ne dois pas faire ça, Perline! C'est très vilain! Si ton père te voyais!". La scène changea, j'étais assise devant la cheminée, avec un cadre ou Papa me portait dans ses bras en riant, puis il me faisait un bisous sur mes petite joue potelée d'enfant de trois ans. C'était noël et ma mère arriva, alors je tournais la tête et lui dis avec une petite voix triste "Papa aurait dut rentrer aujourd'hui." Maman hocha la tête et ressorti, je me retournais donc vers le cadre photo, et la vitre se brisa. "Perle?" Je me voyais le visage décomposé par la tristesse. Pourquoi n'était-il pas revenu? "Perle, tu dors?" Papa tu me manques tellement... "Perline?" Mes yeux s'ouvrir d'un coup et un visage aux cheveux brun apparut devant mes yeux qui papillonnèrent. Je me releva et m'appuya contre les barreau de la tête de lit.

-Excuse-moi. Je ne voulais pas te réveiller.

Je n'ai pas osé lui dire qu'il avait bien fait. Le rêve que je venais de faire me donner envie de vomir Ma tête se tourna vers Kieran.

-Pourquoi t'es là toi?

-Tu n'es pas venue aujourd'hui, et on m'as dit que je te trouverais ici.

C'est vrai, j'aurais dut aller le retrouver pour aller fumer avec lui cette après-midi. Mais même sans mon mal de tête, j'aurais oublier, et puis j'avais seulement dit que comme j'avais l'habitude de fumer à cette heure-ci à cet endroit là, peut-être qu'il me trouverais, je n'avais en aucun cas certifié ma présence.

-Ça ne me dis pas vraiment pourquoi tu es là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kieran O'Shane
Serdaigle
avatar
Messages : 107
Date d'inscription : 17/11/2013
Age : 21

MessageSujet: Re: Serpentards a l'infirmerie.    Sam 23 Nov - 21:25

-Excuse-moi. Je ne voulais pas te réveiller.
-Pourquoi t'es là toi?

-Tu n'es pas venue aujourd'hui, et on m'a dit que je te trouverais ici.

Elle avait le teint pâle et les yeux hagards. En proie à un mauvais rêve, sans doute. Triste ? Seule ? Ce sont les sentiments que paraissait refléter son regard.
Ça ne lui ressemblait pas - ou plutôt, ça ne ressemblait pas à l'image qu'elle cherchait à se donner. Qui avait-il derrière la préfète hautaine et froide ? Derrière l'enfant irresponsable aux idées farfelues ? Qui pouvait bien le savoir ?
-Ça ne me dis pas vraiment pourquoi tu es là.

-Ça paraît évident. Je viens aux nouvelles. Et te tenir compagnie. Avoue que t'en meurs d'envie,
fis-je avec un clin d'oeil.
Le coin de sa lèvre se haussa, rieur, moqueur.
-En prime, j'ai même amené un jeu d'échecs version sorcier... A moins que tu préfères parler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Perline N. Lanoe
Serpentard Préfète
avatar
Messages : 176
Date d'inscription : 26/04/2013
Age : 20
Localisation : Cachée pour fumer.

MessageSujet: Re: Serpentards a l'infirmerie.    Sam 23 Nov - 21:50

-Ça paraît évident. Je viens aux nouvelles. Et te tenir compagnie. Avoue que t'en meurs d'envie. En prime, j'ai même amené un jeu d'échecs version sorcier... A moins que tu préfères parler.

-Pourquoi est-ce que j'aurais envie de te parler?

-J'en sais rien, me raconter pourquoi tu t'es évanouie peut-être.

Oh pitié. Je venais d'en discuter avec Claire, je n'avais besoin de personne à qui parler. Encore moins un Serdaigle. 

-Qui t'as dis ça?

-La personne qui m'as dis qu'une Serpentard t'avais accompagné à l'infirmerie. Je ne sais pas son prénom mais si ça peut te rassurer, elle était de ta maison.

Je ne répondis pas. Je le regardai piquer un de mes dragées en souriant. Il fallait toujours qu'il ai un sourire en coins.

-Alors? Une partie?

-Kieran, j'ai pas tous mes esprits là, c'est pas le moment.

-Mouais! T'as juste peur de te faire battre par un "idiot de Serdaigle".Me dit-il en me refaisant un clin d'oeil.

Je n'avais peur de rien, et j'allais lui prouver.

-Je prend les noirs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kieran O'Shane
Serdaigle
avatar
Messages : 107
Date d'inscription : 17/11/2013
Age : 21

MessageSujet: Re: Serpentards a l'infirmerie.    Sam 23 Nov - 23:23

-Alors ? Une partie ?
-Kieran, j'ai pas tous mes esprits là, c'est pas le moment.

J'en avais conscience. Elle était fatiguée, lasse, cela crevait les yeux. Et c'est exactement pourquoi j'allais jouer avec elle. Parce que lorsque l'on a un tel orgueil, rien n'est tel que le défi, l'esprit de compétition pour remettre les idées en place. Sans effacer les problèmes existants, le jeu aide à relativiser. Après tout, pourquoi conserverions-nous cette nostalgie de l'enfance, si ce n'était pas pour ce don que nous avions d'oublier toute peine en un clin d'oeil, à la vue d'un parent, d'un ami, d'un jeu, d'un bonbon... Peut-être était-ce en ces petits challenges du quotidien que nous trouvions notre équilibre - peut-être était-ce pourquoi j'étais si têtu.
Alors, instinctivement, je la défiais. Elle avait besoin de se changer les idées, notre p'tite préfète.
-Mouais! T'as juste peur de te faire battre par un "idiot de Serdaigle". Je ne sais ce qui de mon ton, mon sourire narquois ou mon clin d'oeil l'a convaincue, mais ce fut instantané.
-Je prend les noirs. Evidemment. Symbolique oblige. Mais quoi qu'il en soit, en dépit de cette obsession de montrer de façon ostentatoire la facette 'obscure' de son âme... l'étincelle de fureur, de l'envie de gagner, brillait dans son regard.
-Je préfère ça, préfète.
-Quoi 'ça', imbécile ?

-Rien, oublie. Je te laisse commencer - je suis un galant homme, t'as vu ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Perline N. Lanoe
Serpentard Préfète
avatar
Messages : 176
Date d'inscription : 26/04/2013
Age : 20
Localisation : Cachée pour fumer.

MessageSujet: Re: Serpentards a l'infirmerie.    Sam 23 Nov - 23:49

-Trop aimable.

On mit en place le jeu et, assis en tailleur l'un face à l'autre, entamons la partie. Même si je fus la première à commencer, Kieran me mangea trois pions de plus que moi. Je n'avais qu'une envie c'était de renversé le plateau de jeu.

-T'es pas si maline que ça en fait. Me dit-il d'un air moqueur.

-C'est juste que vous les serdaigles, êtes des intellos dans toute les catégorie, je suis sûre que tu as passé trois nuit dans les bouquins pour trouver des moyens infaillible de gagner à ce jeu.

-Bien évidemment, je n'ai que ça à faire. Et arête de focaliser sur ma maison. Il y a des exception partout.

-Tu vas pas me faire croire que t'as un tempérament de Serpentard quand même. Reine en E5.

Je regarda ma reine détruire sa tour avec un sourire satisfait. J'étais certes en train de perdre, mais j'allais me rattraper et lui montrais de quoi j'étais capable. Je repris un dragée et le lui cracha à la figure avant d'éternuer sous le goût de poivre que j'avais dans la bouche, et de rire. Il me regarda, et secoua sa tête de lassitude. Il me mangea un chevalier en guise de vengeance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kieran O'Shane
Serdaigle
avatar
Messages : 107
Date d'inscription : 17/11/2013
Age : 21

MessageSujet: Re: Serpentards a l'infirmerie.    Dim 24 Nov - 0:23

La conversation se faisait badine, et un sourire s'installa sur ses lèvres sans qu'elle s'en aperçoive.
Evidemment, le sujet de ma maison revint sur le tapis. C'était inévitable. Après tout, je suppose qu'elle devait considérer honteux de s'afficher en la présence d'un membre d'une autre maison. Ridicule, mais soit. Elle était comme ça, Perline.
Lorsqu'elle prit ma tour, son regard pétilla de plus belle. Ne parlons pas du moment où je du essuyer le crachat d'une dragée au goût inconvenable pour le palais de la princesse. Elle rit aux éclats. Désespérant, ce besoin d'humilier les autres.
Croisant mon regard, elle lança :
-Hey. Fais pas ces yeux-là. J'y suis pour rien, elle était au poivre, j'ai éternué.

-Oh, mademoiselle n'est pas fautive ?

-Pff, ce n'est pas une faute. J'aurais aimé pouvoir prétendre que je t'avais juste craché au visage sans raison.
Elle rit à nouveau.
-Pauvre de toi. Le mérite de ton machiavélisme est sans doute bien peu souligné... répliquais-je, sarcastique.
-Oh chut toi.

-Comme tu veux.

Je me tus, et pris son chevalier sans mot dire. Elle pesta, sans pour autant se méfier du réel enjeu de mon mouvement. Son roi était en position dangereuse - mon fou et deux pions en étaient fort proches. L'avancée était progressive mais certaine. Mon propre roi, lui, était à l'arrière, protégé par la reine et le chevalier. De manière générale, l'échiquier s'était déplacé vers son camp - et je bénéficiai de deux blancs de plus qu'elle. Un sourire en coin se dessina sur mon visage. Le jeu, sans être fini, était en mon avantage.
Elle avança sa reine pour abattre l'un de mes pions qu'elle devait juger menaçant. J'abattis sa reine avec l'un des deux pions les plus avancés dans la partie noire.
Je quittais un instant le jeu des yeux, et la fixais, elle. Sa déception n'avait d'égale que son ambition. Prouver sa valeur. Une véritable obsession. Elle souffla doucement, semblant réfléchir au moyen de renverser le jeu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Perline N. Lanoe
Serpentard Préfète
avatar
Messages : 176
Date d'inscription : 26/04/2013
Age : 20
Localisation : Cachée pour fumer.

MessageSujet: Re: Serpentards a l'infirmerie.    Dim 24 Nov - 0:40

Je n'avais plus aucune chance, je regardai le jeu pendant cinq bonnes minutes pour jauger la situation. Ah mais c'étais simple! J'allais perdre. Je fis avancer un de mes chevalier plus près de mon roi, mais il parvint à me le prendre. Râlant, je croisai mes bras et le foudroya du regard.

-J'en ai marre.

-Tu déclare forfait?

-Rien à voir. Je ne suis pas dans un état me permettant de te battre comme je devrais.

-Mauvaise joueuse la préfète.

-Tu me prend a un moment de faiblesse aussi.

-Je ne savais pas que tu pouvais être faible.

-Tu le serais toi aussi après ce que j'ai traversé.

-Oh ma pauvre, tu t'es juste évanouie, c'est pas la mort.

-Tais-toi.

Kieran haussa les épaules et rangea le jeu. Je m'allongeai sur mon lit, lui tournant le dos. Il m'énervait! Je n'étais vraiment pas d'humeur à lui parler. J'avais les sourcils froncés, je l'entendais encore avec ses remarques sur mon comportement propre à ma personne, si je ne lui plaisait pas, qu'il s'en aille! Je ne lui ai rien demandé à lui. Mon mal de tête repris de plus belle, je remonta mes genoux et enfouie ma tête dans mes mains. Kieran me demanda si j'allais bien. Ça crevait les yeux que non. Quel idiot, je lui donna un coup de pied pour lui dire de me foutre la paix.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kieran O'Shane
Serdaigle
avatar
Messages : 107
Date d'inscription : 17/11/2013
Age : 21

MessageSujet: Re: Serpentards a l'infirmerie.    Sam 30 Nov - 21:14

Surprenant.
Je savais que la préfète était humaine, c'est-à-dire sensible, mais il faut bien l'admettre, il était rare de la voir dans un état pareil. Et cruellement déstabilisant.
Il devait y avoir quelque chose de bien plus profond qu'un simple évanouissement... Mais quoi ?
Proposer de l'aide signifiait se faire jeter.
Mais difficile de m'empêcher de m'inquiéter. Pourquoi, d'ailleurs, ce n'était qu'une fille parmi tant d'autres, non ?
Elle me tournait ostentatoirement le dos.
- Préfète... ça va ?
Elle ne prit pas la peine de me répondre et balança seulement son pied pour me repousser. En d'autres circonstances, j'aurais protesté...
Mais non. Je m'assis alors sur le lit, près d'elle.
- Qu'est-ce qu'il t'arrive ? Ça me regarde sans doute pas, mais si tu penses que je vais te laisser seule dans cet état... Tu te trompes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Perline N. Lanoe
Serpentard Préfète
avatar
Messages : 176
Date d'inscription : 26/04/2013
Age : 20
Localisation : Cachée pour fumer.

MessageSujet: Re: Serpentards a l'infirmerie.    Sam 30 Nov - 21:32

- Qu'est-ce qu'il t'arrive ? Ça me regarde sans doute pas, mais si tu penses que je vais te laisser seule dans cet état... Tu te trompes.

-Fou moi la paix Kieran!

-Non.

J'avais toujours le dos tourné à lui. Je savais qu'il s'était assis sur le lit, encore heureux qu'il ne me posait pas sa main sur mon épaule. Je fermais les yeux. Je n'avais vraiment pas envie de me confier à lui. Je n'avais rien de spécial à dire en fait. Eléa savait déjà ce qui serrait susceptible de m'arriver. Mais bon là c'était Kieran qui était là, pas elle. Le rêve que je venais de faire m'avait quelque peu chamboulée. Ma défaite au jeu d'échec l'avait prouvée. Je battais toujours ma mère à ce jeu pourtant. Pourquoi Kieran voulait tant que je lui parle? J'en avais marre que l'on veuille m'aider.

-Perle...

Je me relevais et le regardais droit dans les yeux, sourcils froncés.

-Pourquoi tu t’intéresserais à ma vie?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kieran O'Shane
Serdaigle
avatar
Messages : 107
Date d'inscription : 17/11/2013
Age : 21

MessageSujet: Re: Serpentards a l'infirmerie.    Sam 30 Nov - 22:09

Et BAM.
Je le savais, que j'allais me faire jeter. Qu'elle pouvait être prévisible parfois. Et que je pouvais être crétin.
- Pourquoi tu t’intéresserais à ma vie?
J'inspirai calmement. Pourquoi elle me prenait la tête, hein ? J'en savais rien, moi, de pourquoi j'avais envie de l'aider ! Ni de pourquoi je suis si... permissif avec elle, mais on s'en fout, pas vrai ?
- Pourquoi j'en aurais rien à faire ?
- Tu pourrais être indifférent, comme les trois quarts des élèves. Alors pourquoi ? Pourquoi toi ?
- Mais pourquoi serais-je indifférent au fait que tu vas mal, bordel ?
- Parce que tu te fiches bien de savoir comment vont bien des élèves. Alors pourquoi moi ?
- Tu te fais des illusions, préfète. Tu es loin d'être la seule préoccupation de ma vie... Bien que je suis sûr que tu serais ravie d'être le centre du monde de quelqu'un, qui que ce soit.
- C'est inutile. C'est déjà le cas. Je suis le centre du monde. fit-elle avec un ton hautain. Mais dans son regard... à sa fierté se mêlait autre chose. De l'amertume. Du désespoir. Elle n'avait pas le moins du monde la sensation d'être le centre du monde. Telle une enfant s'apercevant qu'elle ne dispose pas de toute l'attention de sa petite cour personnelle.
- T'es pas très crédible, quand tu vas mal, tu sais ? C'est le seul moment où tu perds ton talent de menteuse. Et je dis talent à bon escient : dans ce monde, nul ne réussit jamais sans mentir. Mais là... Je crois que je serais capable de distinguer le vrai du faux dans le moindre de tes mots. Ressaisis toi ! Ou si tu ne le peux, parle-moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Perline N. Lanoe
Serpentard Préfète
avatar
Messages : 176
Date d'inscription : 26/04/2013
Age : 20
Localisation : Cachée pour fumer.

MessageSujet: Re: Serpentards a l'infirmerie.    Sam 30 Nov - 22:38

- T'es pas très crédible, quand tu vas mal, tu sais ? C'est le seul moment où tu perds ton talent de menteuse. Et je dis talent à bon escient : dans ce monde, nul ne réussit jamais sans mentir. Mais là... Je crois que je serais capable de distinguer le vrai du faux dans le moindre de tes mots. Ressaisis toi ! Ou si tu ne le peux, parle-moi.

J'inspirais longuement.

-Mon père s'est tiré quand j'avais quatre ans, je ne te dirais jamais mais alors là JAMAIS les raisons compris? Ma mère n'est qu'une sale incapable qui dépendait de mon père depuis qu'il est partis elle est devenue totalement barge. J'ai perdue la seule amie qui me tenait vraiment à coeur et je pense pas la récupérer de si tôt. Tout le monde me hais autant qu'ils m'admire, parce que j'ai un caractère fort, insensible, je ne me laisse pas dominer comme eux et même si quelqu'un évoque l'absence de mon père je lui rirais au nez parce que même si, oui, il me manque plus rien ne m'atteins. Tu m'entend Kieran? Plus rien! Et je n'ai jamais été aussi sûre de ce que je disais qu'a ce moment même.

J'avais dis tout ça sans m’arrêter une seule fois. Je n'avais pas respirer une seule fois. Une voix raisonnait dans ma tête "Pourquoi tu lui as dis tout ça?" J'en savais trop rien, mais lorsque que j'eus fini, au lieu d'une sensation de poids en moins, j'eus une sensation de nausée. Je me rallongeais face à lui cette fois et remonta mes genoux. Ma nausée passait petit à petit. Kieran ne disait plus rien. Je ne voulais pas qu'il croit que je l'aime bien et que c'est pour ça que je lui ai tout dis. Je me mis à trembler, j'avais froid tout d'un coup.

-Oublie tout ce que je t'ai dis. Enfin, si tu ne l'oublie pas, ne le répète à personne. Je ne veux pas que tout le monde pense que je dois être faible. Ce n'est pas le cas. Je suis juste malade.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kieran O'Shane
Serdaigle
avatar
Messages : 107
Date d'inscription : 17/11/2013
Age : 21

MessageSujet: Re: Serpentards a l'infirmerie.    Sam 30 Nov - 23:29

- Mon père s'est tiré quand j'avais quatre ans, je ne te dirais jamais mais alors là JAMAIS les raisons compris? Ma mère n'est qu'une sale incapable qui dépendait de mon père depuis qu'il est partis elle est devenue totalement barge. J'ai perdue la seule amie qui me tenait vraiment à coeur et je pense pas la récupérer de si tôt. Tout le monde me hais autant qu'ils m'admire, parce que j'ai un caractère fort, insensible, je ne me laisse pas dominer comme eux et même si quelqu'un évoque l'absence de mon père je lui rirais au nez parce que même si, oui, il me manque plus rien ne m'atteins. Tu m'entend Kieran? Plus rien! Et je n'ai jamais été aussi sûre de ce que je disais qu'a ce moment même.
Elle resta un instant silencieuse, avant de reprendre :
- Oublie tout ce que je t'ai dis. Enfin, si tu ne l'oublie pas, ne le répète à personne. Je ne veux pas que tout le monde pense que je dois être faible. Ce n'est pas le cas. Je suis juste malade.
- Je crois que c'est difficile d'oublier une histoire pareille. Mais quoiqu'il en soit, je ne dirais rien à personne. Je te le promets.
Le départ d'un parent, la rupture du lien familial, la perte de repère... C'est difficile à vivre, je l'imagine. N'en aies pas honte. Tu n'es en rien responsable de ce qu'il s'est passé, et aussi triste que soit ce fait... Je doute que tu puisses faire quoique ce soit pour le changer. Ce que tu peux faire, par contre, c'est tenter de revoir ton père. Ce n'est jamais aisé de grandir sans l'un de ses parents. Le perdre complètement de vue est pis encore.
Je comprends qu'il te manque terriblement, Perle. Mais cela ne fait pas de toi une fille faible. Ni une malade. Tu m'entends, préfète ? Cela fait seulement de toi une fille blessée, meurtrie par son passé - et, en vérité, plus forte que les autres car parvenant à aller de l'avant malgré ses cicatrices. Malgré la perte de ses amis les plus proches. Malgré la solitude.
Si cette solitude venait à trop te peser... ne te renferme pas. Tu ne peux garder un poids pareil pour toi. Chante. Danse. Ecris. Dessine. Joue. Je ne sais pas, fais ce que tu souhaites, mais trouves une activité dans laquelle tu puisses t'exprimer. Tu en as besoin. Et si un jour tu veux parler.. Je serais là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Serpentards a l'infirmerie.    

Revenir en haut Aller en bas
 

Serpentards a l'infirmerie.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Non, pas l'infirmerie ! [PV Lili ^^] [FINI]
» Aaah, des Serpentards !!! O_O [PV]
» L'infirmerie
» L'infirmerie du palais ...
» Les Serpentards restent les meilleurs [Soyons nombreux]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard :: Poudlard :: Interieure :: 1 er étage :: Infirmerie-