AccueilFAQMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Frictions avant le petit déjeuner

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Freya Williams

avatar
Messages : 51
Date d'inscription : 09/11/2013

MessageSujet: Frictions avant le petit déjeuner   Sam 9 Nov - 23:17


C'est une bien belle journée qui s'annonce... je ne sais pas pourquoi, mais je me sens de bonne humeur aujourd'hui, j'ai l'impression que rien ne peut ternir la joie qui est la mienne d'aller en cours. Il faut dire que la bataille de polochons que j'ai disputée ce matin avec mes copines m'a donné une sacrée pêche ! Quand je pense à l'état dans lequel nous avons laissé notre dortoir en partant... oreillers crevés répandant leurs plumes sur le sol, dais de nos lits à baldaquins fracassés, rideaux pendants, draps et couvertures froissés... les elfes de maison de Poudlard allaient avoir du travail, c'est clair ! Mais bon, après tout ils sont là pour ça non ?

Nous remontons ensemble des cachots, après nous être débarbouillées et changées, bavardant joyeusement. Les doubles portes de la Grande Salle sont visibles à présent. Devant elles, quelques élèves de Gryffondor plus âgés, dont de nombreux garçons, rient et parlent à voix haute et claire, comme si leurs petites âneries intéressaient tout le monde ! Je ne peux m'empêcher de froncer les sourcils. C'est plus fort que moi : du plus profond de mon être, je méprise les Gryffondors, avec leurs airs bravaches et leur hypocrisie dégoulinante. Je fixe les garçons. Ces abrutis nous empêchent, moi et mes amies de rentrer dans la Grande Salle !

L'exaspération me monte à la tête. Ma patience à ses limites, d'autant que cette bande d'abrutis ne nous aperçoit même pas ! Finalement, les mots sortent de ma bouche avant que je ne m'en rende compte :

" Bon dites donc les matous, vous pourriez vous écarter pour qu'on puisse rentrer ? Vous n'êtes pas tous seuls ici ! "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stephen Thomson
Gryffondor
avatar
Messages : 44
Date d'inscription : 25/05/2013
Age : 20
Localisation : Partout, sauf en cours.

MessageSujet: Re: Frictions avant le petit déjeuner   Sam 9 Nov - 23:33

Ahlala les retrouvailles entre potes le matin, c'est toujours les moments où l'on rigole bien en racontant nos soirées dans les dortoirs. Je riais donc assez bruyamment à la farce d'un de mes amis à l'un de nos camarades de maison qui partage son dortoir. Nous n'avions même pas fait attention au fait que nous étions en plein milieu de la double porte qui menait à la grande salle. C'est une petite voix assez insolente qui nous le fit remarquer.

" Bon dites donc les matous, vous pourriez vous écarter pour qu'on puisse rentrer ? Vous n'êtes pas tous seuls ici ! "


C'étais une jeune Serpentarde entouré de sa bande d'amies qui avait le look des pires pestes que j'ai jamais vu. Bien que mon interlocutrice avait un visage angélique je ne fus pas étonner que ce soit elle qui s'adresse à nous. Je lui souris.

-Si tu dis le mot magique ma petite, on te laissera peut être passer.

Autant être aimable, gueuler de bon matin c'est pas ce qu'il y a de mieux. Elle me rit au nez.

-Le "mot magique"? Je ne suis pas un bébé j'emploie la politesse quand je veux, et c'est surement pas avec un minet comme toi que je l'utiliserait.

-Ooooooh, me moquai-je, attention bébé mord! Tu devrais plutôt respecter tes aînés ma petite.


Sans bouger de ma place je me retournais vers mes amis et repris la conversation, mais la gamine en décida autrement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Freya Williams

avatar
Messages : 51
Date d'inscription : 09/11/2013

MessageSujet: Re: Frictions avant le petit déjeuner   Sam 9 Nov - 23:49


J'ai beaucoup de peine à conserver mon calme face à ce minou arrogant qui me traite comme si je portais encore des couches. Ce petit air supérieur qu'il se permet de prendre avec moi, tout simplement parce que Môssieur est à Gryffondor et qu'il a quelques années de plus que moi... mon sang se met à bouillonner. Il se prend vraiment pour quelqu'un ! Mais je vais lui faire dégonfler le melon à ce " bellâtre " mal embouché !

" Tu penses mériter le respect ? Pour obtenir mon respect tu devrais d'abord avoir le Sang Pur, puis être à Serpentard, mais vu que tu n'es ni l'un ni l'autre... "

Je croise les bras, mes yeux lançant des éclairs.

" Tu n'es pas un Sang-de-Bourbe au moins ? " lançais-je avec un dégoût prononcé dans ma voix.

Je me doute que ce terme va choquer venant de la bouche d'une fille de treize ans, mais je ne suis plus d'humeur à jouer. J'ai faim maintenant, et qu'il ne m'oblige pas à sortir ma baguette, il aurait une mauvaise surprise... je sais parfaitement me défendre pour une troisième année.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stephen Thomson
Gryffondor
avatar
Messages : 44
Date d'inscription : 25/05/2013
Age : 20
Localisation : Partout, sauf en cours.

MessageSujet: Re: Frictions avant le petit déjeuner   Dim 10 Nov - 0:03

" Tu penses mériter le respect ? Pour obtenir mon respect tu devrais d'abord avoir le Sang Pur, puis être à Serpentard, mais vu que tu n'es ni l'un ni l'autre... "

Oh non je n'étais pas Serpentard et j'en remercie le ciel. Par contre comment savait-elle le statut de mon sang? Décidément les asticots sont tous les mêmes, le sang-pur avant tout. C'été pathétique. S'ils s'ouvraient un peu plus aux autres ils seraient peut-être moins critiqué.
La petite me jeta un regard noir.

" Tu n'es pas un Sang-de-Bourbe au moins ? "

Mon sourire s'effaça. Une de mes amie née de deux parents moldus commença à avancer mais je l’arrêtai avec mon bras sans quitter la petite peste des yeux.

-Stop. Je m'en charge, allez manger vous tous.

Une fois mes amis partis je me remis la situation en place, et m'adressa à la gamine.

- Tu as de la chance que je ne te jette pas de sorts parce que c'est tout ce que tu mérites. Le sang n'as rien à voir avec la personne. Mais c'est trop compliqué pour vous à comprendre peut-être? Vous vous étonnez qu'on ne vous aimes pas mais vous ne faites rien pour attirer la sympathie. Vous êtes tous rongé par de la haine, de la jalousie, ça vous rend pitoyable. Commencer les insolences à ton âge tu devrais avoir honte de toi.

Elle bailla, mon ton restai calme, comme j'avais l'habitude de faire, je n'hurlais jamais.

-Présente tes excuses et je te laisse passer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Freya Williams

avatar
Messages : 51
Date d'inscription : 09/11/2013

MessageSujet: Re: Frictions avant le petit déjeuner   Dim 10 Nov - 0:38


Ah ça y est, l'espèce de matou perd de sa superbe, enfin ! Dommage que pour cela il m'ait fallu en venir aux extrêmités, mais après tout, c'est le seul langage que les Bouffondors comprennent ! Je vois que je suscite des réactions dans le petit groupe, chose qui me fait sourire. Mais le garçon, qui semble avoir de l'autorité sur sa petite bande de détritus qui osent se considérer comme sorciers, les calme et les envoie manger. Ohhhh comme ils sont dociles ces petits chatons, c'en est attendrissant...

L'autre se lance alors dans un grand discours, un sermon plutôt, disant que je devrais avoir honte à mon âge, que nous autres Serpentards ne faisions rien pour attirer la sympathie, bla bla bla... j'hésite entre éclater de rire ouvertement et baîller, je choisis la seconde option.

" C'est bon, tu as fini avec ton discours gnangnan ? Dans quel monde tu vis ? Je me fous d'attirer la sympathie ou pas ! Vous aimez jouer les fiers à bras depuis que votre sale binoclard a vaincu le Seigneur des Ténèbres hein ? Quand à mes excuses, tu vas les attendre longtemps... et si tu veux me jeter un sort vas-y, rien ne me fera changer d'avis ! "

Ma haine envers les Sang-de-Bourbe et autres traîtres à leur sang doit très nettement s'entendre dans ma voix, j'en suis certaine. Pour qui se prend t-il, pour le défenseur des pauvres petits Nés-Moldus opprimés ? Pauvre type...

" Tu te permets de me juger, tu prends tes airs supérieurs, mais tu ne sais même pas de quoi tu parles ! " crachai-je avec hargne.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Perline N. Lanoe
Serpentard Préfète
avatar
Messages : 176
Date d'inscription : 26/04/2013
Age : 20
Localisation : Cachée pour fumer.

MessageSujet: Re: Frictions avant le petit déjeuner   Dim 10 Nov - 10:47

Adossée contre un mur j'attendais que la Grande Salle se vide pour y prendre mon petit déjeuné. Je préférais lorsqu'il y avait moins de monde, les brouhahas à cinq centimètres de l'oreille ce n'étais pas vraiment ce qu'il y avait de plus agréable dès le matin surtout lorsque l'on commençait à avoir une forte migraine. Un dialogue à l'entrée de la grande salle attira mon attention.

" Tu penses mériter le respect ? Pour obtenir mon respect tu devrais d'abord avoir le Sang Pur, puis être à Serpentard, mais vu que tu n'es ni l'un ni l'autre... "

C'était une petite friction entre Freya une deuxième ou troisième année de ma maison je ne sais plus, et Stephen, un chat des plus arrogants.  

" Tu n'es pas un Sang-de-Bourbe au moins ? "

Fort caractère, sais s'opposer sans crainte à plus grand qu'elle, détestes les Cryffondors, sacré cran. Et...tien tien, une haine envers les moldus? Plus un ma petite.

La dernière phrase de cette dernière provoqua plusieurs réaction mais ces soumit de chats obéir à leur sois disant grand manitou qui les calma et les envoya manger. J'eus un petit rire devant leur soumission instantanés. Stephen dans un ton calme repris la parole.

- Tu as de la chance que je ne te jette pas de sorts parce que c'est tout ce que tu mérites. Le sang n'as rien à voir avec la personne. Mais c'est trop compliqué pour vous à comprendre peut-être? Vous vous étonnez qu'on ne vous aimes pas mais vous ne faites rien pour attirer la sympathie. Vous êtes tous rongé par de la haine, de la jalousie, ça vous rend pitoyable. Commencer les insolences à ton âge tu devrais avoir honte de toi. Présente tes excuses et je te laisse passer.

Décidément les long discours étaient limite religieux chez les chats. Ce n'était pas le premier que j'entendais faire une leçon de morale. Freya, quand à elle, eut une réaction des plus naturelle et compréhensive. Elle bailla. Puis repris la parole.

Elle ne se laisse pas faire en plus.

" C'est bon, tu as fini avec ton discours gnangnan ? Dans quel monde tu vis ? Je me fous d'attirer la sympathie ou pas ! Vous aimez jouer les fiers à bras depuis que votre sale binoclard a vaincu le Seigneur des Ténèbres hein ? Quand à mes excuses, tu vas les attendre longtemps... et si tu veux me jeter un sort vas-y, rien ne me fera changer d'avis ! "

Et ce qu'elle dis est cohérent. Pas d'insulte, elle a du vocabulaire.

" Tu te permets de me juger, tu prends tes airs supérieurs, mais tu ne sais même pas de quoi tu parles ! "


-C'est bon ça suffit maintenant.

Mon rôle de préfète pris le dessus. Après tout je devais veiller au bien des autres. Les deux se tournèrent vers moi lorsque je m'approchais. Stephen le visage neutre, Freya les sourcils froncés.

-Laisse la passer sans discuter, on ne prive pas les gens de nourriture, Thomson, surtout un serpentard.


-C'est facile à dire pour toi, elle fait partie de ta maison donc évidemment le fautif c'est moi. Tu n'as même pas remarqué ses insultes aux nés-moldus. Répondit Stephen en me regardant avec dégoût.

-Je te demande de ne pas boucher le passage, tu vas encore m'obliger à le répéter? Ou peut être un dictionnaire pour que tu puisse comprendre chaque mots que je prononce. Ou alors tu es sourd. Lit sur mes lèvres dans ce cas: dé-ga-ge.
Dis-je en articulant toutes les syllabes.

-Tu parles d'une préfète. Marmonna Stephen en se retournant pour entrer dans la grande salle rejoindre ses... ce qui lui sert d'amis.

-J'aime la soumission et la naïveté des chats. C'est facile à manipuler comme bestiole.

Freya ne répondit pas.

-Tu peux aller manger avec tes amis maintenant. Mais évite ce genre de propos à l'avenir a risquerais de te coûter gros. Puis je me baissais pour chuchoter à son oreille. Je dis ça parce que je suis préfète et que c'est mon rôle mais tout ce que tu as dis n'as valut que mon acquiescement. Toi au moins tu sais reconnaitre les gens a leur juste valeur. Merci pour la distraction.

Sans sourire, je commençait à m'avancer dans la grande salle, pas assez vide à mon gout, mais je commençait à avoir faim.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Freya Williams

avatar
Messages : 51
Date d'inscription : 09/11/2013

MessageSujet: Re: Frictions avant le petit déjeuner   Dim 10 Nov - 11:16


La colère que je ressens ne me prive pas pour autant de ma lucidité. Face à ce gros minou mal léché, je suis déterminée à ne pas céder. Si je cédais devant un Bouffondor, je ne serai plus digne de l'écusson Vert et Argent brodé sur mon coeur, alors qu'il fasse ce qu'il veut, ça m'est égal !

Une voix résonne derrière le malotru, une voix que je reconnais immédiatement comme étant celle de notre préfète, Perline Lanoe. Je l'aime bien cette fille, elle a de nombreux points communes avec moi. Cette fois le petit Steph va devoir regagner sa table pour manger avec ses copains de maternelle. C'est ce qu'il fait, en bougonnant, laissant entendre que Perline n'est pas une préfète digne de ce nom. Oh mon petit tu as eu tort à mon avis, Perline te fera payer ces paroles tôt ou tard, je la connais assez pour ça...

Perline lâche une phrase sur la soumission des chats. Je ne peux retenir un sourire : elle a bien raison sur ce point. Ma préfète nous indique la table des Serpentards, non sans m'avoir au préalable chuchoté à l'oreille une mise en garde. Maintenant que ma fureur se dissipe, je ne peux qu'acquiescer. J'ai été stupide de céder ainsi à la provocation de cet imbécile et de répondre par une autre provocation. Cependant, Perline rajoute sans détour qu'elle partage mon avis sur les Sang-de-Bourbe et autres immondices. Mon sourire s'élargit quand elle me remercie pour "la distraction". A voix basse, je lui réponds :

" Merci beaucoup Perline... tu as raison, j'aurai dû mieux maîtriser mes nerfs avec le minet, c'est indigne de notre part de se laisser aller ainsi. Je garderais ma langue dans ma bouche à l'avenir, promis ! "

Je fais un clin d'oeil à ma préfète et entre dans la Grande Salle avec la dignité qui sied aux sorciers de mon rang, le nez en l'air, riant avec mes amies. Très contente de moi, je m'asseois à ma table, prenant tous les plats passant à ma portée. Mine de rien ça m'a donné faim tout ça !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Perline N. Lanoe
Serpentard Préfète
avatar
Messages : 176
Date d'inscription : 26/04/2013
Age : 20
Localisation : Cachée pour fumer.

MessageSujet: Re: Frictions avant le petit déjeuner   Dim 10 Nov - 11:33

La voix de cette petite Serpentard résonna dans mes oreille pendant un long moment.

" Merci beaucoup Perline... tu as raison, j'aurai dû mieux maîtriser mes nerfs avec le minet, c'est indigne de notre part de se laisser aller ainsi. Je garderais ma langue dans ma bouche à l'avenir, promis ! "

Je pense que, hormis Eléa, personne ne m'avais jamais remercié. C'étais une drôle de sensation. Et l'on m'avais encore moins dis que j'avais raison. Certes je savais que tout mes propos était vrais mais qu'on me le dise...
Je regardais Freya à notre table en train de rire avec ses amis. Elle était mignonne, je me demandais de quelle côté elle était, mais elle avait tout pour être du côté du seigneur des ténèbres. Si ce n'étais pas le cas ça serais bien de lui montrer le droit chemin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Frictions avant le petit déjeuner   

Revenir en haut Aller en bas
 

Frictions avant le petit déjeuner

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [libre] Un petit déjeuner ?
» Nicholas a rendez-vous avec Noah pour un petit déjeuner, père et fils...
» Petit déjeuner studieux [Libre]
» " L'enfer, c'est les autres" Sartre (Dhaaarc ! DDF ? :3)
» Arrête-moi si tu peux [Pv Sarah Mann & Leroy Jethro Gibbs]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard :: Poudlard :: Interieure :: Rez-de-chaussée :: Hall d'entrée-