AccueilFAQMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Une amitié définitivement perdue? (PV Eléa)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Perline N. Lanoe
Serpentard Préfète
avatar
Messages : 176
Date d'inscription : 26/04/2013
Age : 20
Localisation : Cachée pour fumer.

MessageSujet: Une amitié définitivement perdue? (PV Eléa)   Sam 9 Nov - 12:24

-Tu te crois maline car il ne peut rien t'arriver, mais tu es morte Mimie, alors arête de te croire au dessus.


J'étais tout naturellement aller au toilette pour me recoiffer et évidemment Mimie Geignarde était obligé de venir m'interpeller. Evidemment, comment tuer le temps pour un fantôme: se mêler des histoires des autres. Surtout elle. Elle venait de me chercher en me parlant du fais que j'avais eu un coup de coeur pour M.Chaudron, puis elle en est venue à me parler de ma récente solitude dans les couloirs du château. J'en avais un peu marre que l'on me fasse la remarque. Dès lors que je fis allusion à sa mort, Mimie se mit alors à pleurer en hurlant, je mis mes mains sur mes oreilles et ne les enleva que lorsque je n'entendis plus rien. Mimie avait disparus. Soulagée, je refit face à mon miroir. Je n'avais plus mes cernes d'il y a quelque semaines, je souris victorieusement. J'allais avoir potion, je m'attachais donc les cheveux pour éviter qu'ils ne se brûlent lors d'une probable explosion de chaudron. Satisfaite de ma coiffure je contemplais mon reflet dans le miroir. Puis mon regard se dirigea à l'arrière plan du reflet, une personne était là, adossée à l'entrée des toilettes des filles. 


-On se refait une beauté?


Sans me retourner, juste en regardant la personne dans le miroir je répondit d'un ton glacial.


-Qu'est-ce que tu fou là?


Je vit dans le miroir le sourire narquois d'Eléa se former sur son visage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eléa P. Crow
Serpentard
avatar
Messages : 62
Date d'inscription : 05/05/2013

MessageSujet: Re: Une amitié définitivement perdue? (PV Eléa)   Mar 12 Nov - 19:56

-Tu te crois maline car il ne peut rien t'arriver, mais tu es morte Mimie, alors arête de te croire au dessus.


Je reconnue la voix de Perline mais je n'en n'était pas sur, j'avais un besoin urgent d'aller me rafraichir le visage, j'ouvris donc la porte et entendit Perline faire pleurer Mimie. Je n'aimais pas Mimie alors cela ne me dérangea pas mal grès ma haine envers Perline, elle était devant le miroir entrain de s'attache les cheveux je m'accouda a l'entrée puis je vit sont regarde se poser dans le reflet du miroir qu'elle regardée.

-On se refait une beauté? lui lançais-je


Elle ne se retourna pas et me répondit glacialement.


-Qu'est-ce que tu fou là?


Je lui fit mon plus beau sourire narquois avant de lui répondre.

-Je vient me rafraichir, ça te pose un problème ? Avant qu'elle ne me réponde je repris la parole. Ah mais que suis je bête ce sont des toilettes commun j'ai le droit d'être ici.  

J'avais les manches relever mais ma marquer était couverte par une bonne tonne de fond de teint ce qui me laisse libre choix de remonter ou descendre ma manche suivant la chaleur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Perline N. Lanoe
Serpentard Préfète
avatar
Messages : 176
Date d'inscription : 26/04/2013
Age : 20
Localisation : Cachée pour fumer.

MessageSujet: Re: Une amitié définitivement perdue? (PV Eléa)   Mar 12 Nov - 21:45

-Je vient me rafraîchir, ça te pose un problème ?  Ah mais que suis je bête ce sont des toilettes commun j'ai le droit d'être ici.  

Je jetais un coup d'oeil à son avant bras. La marque était enfouis sous une tonne incalculable de fond de teint. Parfaitement dissimulé, j'étais rassuré dans un certain sens. Mais j'avais quelque question à lui poser sur sa marque. A quoi servait-elle? Autrefois une marque des ténèbres servait a appeler Lord Voldemort et à montrer que l'on était l'un de ses sujets. Mais je ne pouvais pas me permettre de lui demander. Je savais qu'elle avais autre choses en tête.

-Sinon quoi de nouveau dans ta pauvre vie d'âme solitaire?


Elle avait un large sourire sur son visage, elle me narguais parce que malgré sa marque elle n'avait aucun mal à se faire des "amis". Mais mon problème c'est que je refusais toute sociabilité. Mais cette fois ci j'étais prête à lui montrer que non, j'arriverais aussi facilement qu'elle à être apprécié, quitte à être hypocrite et me servir des autres.

-En quoi ça t’intéresse franchement... Lui répondis-je en sifflant entre mes dents.

Elle passa de l'eau sur sa figure puis se retourna et s'accouda aux lavabos.

-J'essayais juste d'engager la conversation.


-La conversation? Depuis quand sais-tu parler? Tu savais parler la fois ou tu m'as jeté dehors avec un sortilège pour ne plus me parler? Je pense pas, t'as juste sus pas quoi répondre du coup tu t'en ai pris à moi. Félicitation, Bravo! Crachais-je ironiquement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eléa P. Crow
Serpentard
avatar
Messages : 62
Date d'inscription : 05/05/2013

MessageSujet: Re: Une amitié définitivement perdue? (PV Eléa)   Mar 3 Déc - 20:19

-En quoi ça t’intéresse franchement... me dit telle en sifflant entre ces dents.

Je m'approcha du lavabo me jeta un peu d'eau sur la figure, vive le maquillage waterproof ! Puis m'accouda au robinet.

-J'essayais juste d'engager la conversation dis-je d'un sourire moqueur.

Et j'avais réussis.


-La conversation? Depuis quand sais-tu parler? Tu savais parler la fois ou tu m'as jeté dehors avec un sortilège pour ne plus me parler?
Je pense pas, t'as juste sus pas quoi répondre du coup tu t'en ai pris à moi. Félicitation, Bravo!
me cracha telle.

Je rigola avant de lui répondre a mon tour.

-Oh ma pauvre la solitude te rend agressive ? ça va tu survis toute seule, enfin c'est pas ce que j'ai entendue quand même Perle, parlée a une Serpentard qui a touché de prés et de loin au Gryffondor na tu pas honte ?

Elle me faisais beaucoup rire depuis notre dispute je ne l'avais vue avec personne, puis un beau jour on ma raconté qu'elle c'était évanouie devant une foule entier d'élèves pour ensuite ce faire ramener par une traitresse de Serpentard a l'infirmerie. J'avais aussi entendu dire des fouineur de Poufsouffle qu'elle c'était faites abordée par un Serdaigle.  Ah ma chère Perle avais réussis depuis toutes ces année a ce faire des euh on va appeler ça des "amis". Je la regardais fulminer de rage mais je pouvais voir aussi a l'expression de son visage que je savais si bien descripté qu'elle ce posée des questions.


-Je t'écoute, c'est quoi ta question Perle,  un conseil cache moi mieux tes pensée je ne te connais que trop bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Perline N. Lanoe
Serpentard Préfète
avatar
Messages : 176
Date d'inscription : 26/04/2013
Age : 20
Localisation : Cachée pour fumer.

MessageSujet: Re: Une amitié définitivement perdue? (PV Eléa)   Mar 3 Déc - 20:44

-Je t'écoute, c'est quoi ta question Perle,  un conseil cache moi mieux tes pensée je ne te connais que trop bien.
-Et je te connais aussi pour savoir que tu joue la fille qui mène une vie simple et facile alors que c'est tout le contraire. Arête avec tes airs moqueurs, ça ne prend pas avec moi et ne m'atteins même pas.

Ces moqueries étaient aussi fausses que son visage radieux et que son bras sans marque. Je la regardai de haut en bas d'un air de dégoût. Oui, elle me dégoûtait. J'avais tout fait pour elle. Elle avait toujours accepté mon aide et mes reproches que je lui faisait, mais cette marque modifiait son comportement. Cette fille que je considérait comme ma soeur était devenue la personne la plus fausse.

-Oooh, insensible face au fait que la seule personne sur qui elle pouvait compter la laisse tomber? T'es mignonne.
-Quant à ma question elle concerne ton bras.
-Jalouse?
-Trahie, humiliée par ma propre meilleure amie.
-Pauvre petite traitre à son sang.
-Pardon?

J'avais haussé mes sourcils et croisé les bras. Venait-elle tout juste de dire que je salissait mon sang pur? Eléa souriait face à mon étonnement et je commençai à rire. C'étais tellement ridicule.

-Tu essaie de te faire des amies car appart moi tu n'a personne ma chère. Alors tu tente de te raccrocher à une autre traître à son sang. La Colins de service, amie des chats.

C'était donc ça. Elle ne savait pas l'enjeux de mon rapprochement envers cette pauvre petite que je ramassais à la petite cuillère pour la faire jouer dans le camps des grands. J'hochais la tête, sourire au lèvres. Sarcasme contre sarcasme, ça tournerait en rond je m'en doutais bien, mais il fallait bien passer par là. C'était ça avec Eléa et moi. D'habitude, l'une de nous aurait ranger sa fierté, mais là, la raison de notre dispute ne me permettait vraiment pas de ranger ma fierté.

-Mon sang sali? T'es comique comme fille, je le savais mais quand même, tu ne sais pas pourquoi je fais ça. Je ne peux pas te dire tout ce que j'ai à te dire ici. Cela paraîtrait trop suspect mais je peux t'assurer que depuis que tu vis avec, elle t'obsède, te change, et je suis sûre qu'en temps normale, tu n'aurais pas supporter me perdre. Mais là c'est elle qui te contrôle, Eléa. C'est pathétique de ta part d'être soumise à ce point M'enfin regarde toi un peu. T'es ridicule. Et ne nie pas tout ce que je te dis. Je lis en toi comme dans un livre ouvert. Et avant que tu ne dise quelque chose de méprisant et de gamin, oui je sais lire et je savais lire deux ans avant toi je te signale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eléa P. Crow
Serpentard
avatar
Messages : 62
Date d'inscription : 05/05/2013

MessageSujet: Re: Une amitié définitivement perdue? (PV Eléa)   Dim 8 Déc - 12:51

Elle me regardais, moi et mon bras d'un air dégouter ce qui me donner juste envie de lui rire au nez.

-Oooh, insensible face au fait que la seule personne sur qui elle pouvait compter la laisse tomber? T'es mignonne.
-Quant à ma question elle concerne ton bras.
-Jalouse?
-Trahie, humiliée par ma propre meilleure amie.
-Pauvre petite traitre à son sang.
-Pardon?

Elle haussa les sourcils croisa les bras avec un air étonnais, j'afficha un grand sourire cette fois je ne pouvais pas retenir elle était tellement drole avec c'est airs.

-Tu essaie de te faire des amies car appart moi tu n'a personne ma chère. Alors tu tente de te raccrocher à une autre traître à son sang. La Colins de service, amie des chats.

-Mon sang sali? T'es comique comme fille, je le savais mais quand même, tu ne sais pas pourquoi je fais ça. Je ne peux pas te dire tout ce que j'ai à te dire ici. Cela paraîtrait trop suspect mais je peux t'assurer que depuis que tu vis avec, elle t'obsède, te change, et je suis sûre qu'en temps normale, tu n'aurais pas supporter me perdre. Mais là c'est elle qui te contrôle, Eléa. C'est pathétique de ta part d'être soumise à ce point M'enfin regarde toi un peu. T'es ridicule. Et ne nie pas tout ce que je te dis. Je lis en toi comme dans un livre ouvert. Et avant que tu ne dise quelque chose de méprisant et de gamin, oui je sais lire et je savais lire deux ans avant toi je te signale.


-Hé bien ou veux tu me le dire ? Ma marque m'obsède mais c'est toi qui pète un câble Perle, tes juste jalouse en faite, jalouse parce que je l'ai faite avant toi. Jalouse parce que c'est pas toi qui la fait ma pauvre Perle je ne pensée pas que tu pouvais être aussi pathétique.

Je lui fit un sourire avant de me tournée ver le miroir, je m'attacha les cheveux et me remit un coup de rouge a lèvres, j'appuya mes mains sur le rebord du lavabo pour ensuite m'assoir dessus. Je tourna mon regard vers Perle.

-D'ailleurs comment va ce chère et tendre monsieur Chaudron ? toujours a ton gout ?

Je savais pertinemment que ça l'énerverais c'est pour ça que j'avais abordée la question.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Perline N. Lanoe
Serpentard Préfète
avatar
Messages : 176
Date d'inscription : 26/04/2013
Age : 20
Localisation : Cachée pour fumer.

MessageSujet: Re: Une amitié définitivement perdue? (PV Eléa)   Dim 8 Déc - 13:17

-Hé bien ou veux tu me le dire ? Ma marque m'obsède mais c'est toi qui pète un câble Perle, tes juste jalouse en faite, jalouse parce que je l'ai faite avant toi. Jalouse parce que c'est pas toi qui la fait ma pauvre Perle je ne pensée pas que tu pouvais être aussi pathétique. D'ailleurs comment va ce chère et tendre monsieur Chaudron ? toujours a ton gout ?

-Oh c'est bien bas ça. Merlin! Je ne savais pas que tu pouvais régresser à ce point! Au pire la réponse tu peux la savoir, c'est ton professeur aussi non? Et tu es totalement folle, si quelqu'un nous entend parler de...ton bras, tu es foutue Elea, foutue!

-Qu'est-ce que que ça peut te faire?

-Ça me fais que je ne supporte pas de te voir comme ça, un dessin m'a volé mon amie. Je sais pas si tu le réalise vraiment l'enjeux de ton acte. On est encore en 5ème année, tu n'as aucun moyens de fuir si quelqu'un l'apprend. Tu aurais dû attendre d'avoir fini au moins ta sixième année, d'être majeur, tu n'aurais pas la trace, tu saurais transplaner... Pourquoi faut-il toujours que je te fasse réalisé les choses trop tard? Tu n'as aucun sens du danger que ça représente.

-Oh mais tu as peur en fait Perle. Tu as même peur pour moi. Comme c'est touchant.

Je réfléchi, oui j'avais peur pour elle, mais peur pour moi aussi, j'étais la seule à être au courant, je ne la dénonçait pas, c'était également un crime de complicité. Je ne pouvais pas la dénoncer tout simplement car mis à part le moment choisis du tatouage, j'étais en accord total avec le fait qu'elle porte une marque. Ma jalousie obsessionnel disparut aussitôt, sans marque, moi je n'avais pas de problème. Mais je ne pouvais pas laisser Eléa comme ça. Elle le niait mais elle avait besoin d'aide. Et même si je préférais lui cracher à la figure plutôt que de l'aider à porter son fardeau, je ne pouvais pas passer sur une vie d'amitié à ses côtés.

-Eléa...Est-ce que tu réalise que je suis ta plus vielle amie, que je suis comme ta soeur, est-ce que tu as oublié l'importance que j'avais pour toi? Comment tu peux me sortir des choses pareille et m'avoir fait ça... Eléa s'il te plait, c'est pas toi, essaie de penser par toi même là.

Qu'est-ce que tu peux être lunatique! Tu passes de la haine au sentiments. 
Je ne cherchais pas de réconciliation, je voulais qu'elle réalise. C'étais moi, Perline N. Lanoe qui s'adressais à Eléa P. Crow, si je ne m'adressais pas juste a une image. Un jour elle souffrirait de son acte, et aura besoins de quelqu'un, et je ne me sentais vraiment pas de la ramasser à la petite cuillère. Autant s'y prendre assez tôt. Allez Eléa, réagit un peu. Je veux retrouver mon amie. Je ne veux plus de cette garce.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eléa P. Crow
Serpentard
avatar
Messages : 62
Date d'inscription : 05/05/2013

MessageSujet: Re: Une amitié définitivement perdue? (PV Eléa)   Mer 11 Déc - 12:08

-Hé bien ou veux tu me le dire ? Ma marque m'obsède mais c'est toi qui pète un câble Perle, tes juste jalouse en faite, jalouse parce que je l'ai faite avant toi. Jalouse parce que c'est pas toi qui la fait ma pauvre Perle je ne pensée pas que tu pouvais être aussi pathétique. D'ailleurs comment va ce chère et tendre monsieur Chaudron ? toujours a ton gout ?

-Oh c'est bien bas ça. Merlin! Je ne savais pas que tu pouvais régresser à ce point! Au pire la réponse tu peux la savoir, c'est ton professeur aussi non? Et tu es totalement folle, si quelqu'un nous entend parler de...ton bras, tu es foutue Elea, foutue!

-Qu'est-ce que que ça peut te faire?

-Ça me fais que je ne supporte pas de te voir comme ça, un dessin m'a volé mon amie. Je sais pas si tu le réalise vraiment l'enjeux de ton acte. On est encore en 5ème année, tu n'as aucun moyens de fuir si quelqu'un l'apprend. Tu aurais dû attendre d'avoir fini au moins ta sixième année, d'être majeur, tu n'aurais pas la trace, tu saurais transplaner... Pourquoi faut-il toujours que je te fasse réalisé les choses trop tard? Tu n'as aucun sens du danger que ça représente.

-Oh mais tu as peur en fait Perle. Tu as même peur pour moi. Comme c'est touchant.

Je lui fit un sourire des plus sarcastique c'est elle qui commencer a me faire peine, elle chercher en vain des excuses pour essayez qu'ont ce réconcilie mais j’étais décider Elena m'avais bien accepte comme je suis et elle savait que j'avais une marquer alors pourquoi pas les autres ? Elle réfléchissais sur quoi me répondre en attendant je regarde mon tee-shirt qui était remplis de peluche que je m'amuser a l'enlever.

-Eléa...Est-ce que tu réalise que je suis ta plus vielle amie, que je suis comme ta sœur, est-ce que tu as oublié l'importance que j'avais pour toi? Comment tu peux me sortir des choses pareille et m'avoir fait ça... Eléa s'il te plait, c'est pas toi, essaie de penser par toi même là.

Mon sourire s'effaça, a vrai dire ça me touchais un peu mais je ne dit rien sur le moment, je la regarda droit dans les yeux elle s'attendait a une réaction de ma part et bien elle aller être servis...
Je sauta du lavabo pour être renouveau sur "terre ferme" je lui fit un grand sourire avant de lui lançais

-Tu est pathétique Perle, tu me déçois.

Puis je me retourna face a la porte de sortis et m'en alla, avant de franchir la porte j'essuya une larmes sur ma joue et je recoiffa mes cheveux. J'était en retard a mon cours de Sortilège.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Perline N. Lanoe
Serpentard Préfète
avatar
Messages : 176
Date d'inscription : 26/04/2013
Age : 20
Localisation : Cachée pour fumer.

MessageSujet: Re: Une amitié définitivement perdue? (PV Eléa)   Mer 11 Déc - 18:39

-Tu es pathétique Perle, tu me déçois.

Après quoi elle s'en alla. Sans rien dire de plus. Elle avait un manque de vocabulaire c'était évident. Ne sachant quoi me répondre elle m'avais sortis une insulte avec un grand sourire narquois. Je levais ma tête vers le plafond et respira un bon coup. Je savais qu'elle avait entendu ce que je venais de lui dire, sinon elle n'aurais pas réagis comme ça, c'était peut-être pas la "vraie" Eléa mais je la connaissais quand même. 
Je baissai la tête et fixa le miroir et souris à mon reflet. Je ne baisserais jamais les bras. 
T'as ma parole Eléa, je te sortirais de là. 
Je relevais mes manches et regarda mon bras gauche, un tatouages serait pas mal à cet endroit, mais j'attendrais la fin de mes ASPIC. Contrairement à Eléa, je savais me montrer raisonnable et patiente pour ce genre de chose. Je remis ma manche en place et continua de fixer le miroir et me remis à sourire. J'étais plutôt mignonne en réalité quand je souriais, quand je battais lentement des cils aussi d'un air charmeur, j'avais un visage angélique, le charme étais une arme tout de même. Je me disais que si j'arrivais à faire croire que j'étais adorable, les gens me suivrais à la trace et suivrais mes idéologies mangemorts. Les garçons seront les plus manipulable. 
Kieran me vint en tête. Le manipuler, lui? Non c'était un ami, et puis je ne savais pas vraiment son opinions à ce sujet, mais c'était risqué d'en parler. Peut-être étions-nous opposé. Je le saurais bien vite. Déjà il appréciait certain chats. Moins un point. Quant à Claire, elle aussi sera facilement manipulable. Sa déception vis à vis des chats et la perte de sa grande amie la rendait assez vulnérable. Trop facile. Je saurais donc me montrer gentille avec elle, mais en gardant mon caractère pour qu'elle ne se doute de rien. 
Je me retournais face au miroir et commença à partir pour mon prochain cours, un grand sourire aux lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Une amitié définitivement perdue? (PV Eléa)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une amitié définitivement perdue? (PV Eléa)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» L'amitié n'a pas de prix...(PV : Petit Lagon)
» L'amitié d'Herbert Pagani.
» ce merveilleux mot Amitié
» "La Route Perdue"
» Peut-être le début d'une nouvelle amitié... [PV Nuage De Pie]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard :: Poudlard :: Interieure :: 6 eme étage :: Toilettes des filles-